Suivre la transition énergétique mondiale

Vue imprenable du Mont Ham
Véhicule électrique – 5 raisons de devenir électromobilistes
15 avril 2020
Suivre la transition énergétique mondiale 2
Les communs
30 avril 2020

La transition énergétique passe par une réflexion par rapport à notre mode de transport

  • Renaud Bergeron, Fondateur du Projet éco-résidentiel Au pied du Mont-Ham

Dans le contexte actuel des technologies, pour un prix d’achat équivalent, il faut accepter de réduire la taille de son auto, parce qu’il n’y a pas encore de gros véhicules, définis ici comme des véhicules à plus de 10L/100 km, qui ont une performance électrique intéressante, à un prix d’achat de moins de 50 000$. Au niveau du financement des véhicules, dans mon cas, je remplaçais 2 véhicules au pétrole qui avaient une valeur équivalente à mes 2 autos électriques, compte tenu des subventions à l’achat des 2 véhicules électriques et incluant également la borne de recharge de 240V qui est subventionnée à environ 50%.

Alors vu que le prix d’achat était équivalent, les dépenses de financement s’équivalaient et je n’en ai pas tenu compte. Dans mon cas, très conscient des enjeux écologiques, cette décision fut facile à prendre et j’ai maintenant un rapport de plaisir et satisfaction avec mes voitures électriques comme je n’ai jamais eu avec mes voitures passées.

Basé sur un coût de la Volt à 40 000$ et de la Bolt à 45 000$, incluant les taxes et les crédits d’impôt, et comparé avec une voiture équivalente en terme de grosseur et de confort évaluée à 31 000$, incluant les taxes et n’ayant pas accès aux crédits d’impôt, nous faisons, ma conjointe et moi, une économie de l’ordre de 41 000$.

Autrement dit, le résultat final, sur la base des coûts seulement, nous permet d’avoir 2 autos électriques, et avec la conversion à 2 autos électriques, les économies que nous faisons réduisent suffisamment nos coûts totaux pour notre transport au niveau d’une seule auto au gaz d’un modèle équivalent évalué à 31 000$.

Sur une période de 8 ans, durée de vie des autos au gaz comme électriques, même si ces dernières sont les seules à avoir la garantie de 8 ans sur la batterie, laquelle batterie a une valeur estimative de 10000$, nous avons le prix de 2 autos pour le prix d’une! Autrement dit, pour notre transport, ma conjointe et moi, s’enrichissont en devenant écologique et nous avons pratiquement éliminé le pétrole (avec toutes les conséquences positives sur l’environnement).

De plus, nous avons augmenté notre plaisir de conduire des autos silencieuses et puissantes, supporté des avancées technologiques, utilisé plusieurs de ces technologies dans nos autos/bureaux, etc. Et surtout, chaque pas dans la bonne direction constitue un palier pour aller plus loin dans la transition énergétique du Québec…

Application des expériences personnelles des fondateurs du projet à une plus grande échelle

Si on reporte les résultats obtenus de l’expérience personnelle (voir l’article ci-dessous) des fondateurs du projet sur les ambitions du projet éco-résidentiel Au pied du Mont-Ham en terme de transition énergétique, les avantages engendrées à moyen-long terme seraient très impressionnants.

Combler les besoins de puissance en période de pointe en adoptant de nouvelles avenues de croissance

La consommation en électricité au Québec plafonne et Hydro-Québec détient un important surplus. Le projet de la Romaine semble être le dernier grand chantier hydroélectrique que le Québec connaîtra pour plusieurs décennies. De plus, un tel projet ne règlera pas les problèmes de puissance en périodes de pointe et de surplus d’électricité et les coûts associés à sa construction sont beaucoup trop grands pour envisager d’en entreprendre un autre dans les décennies qui suivent.

Nous croyons donc qu’il faudra repenser notre façon de faire en envisageant d’entreprendre des projets structurants d’alimentation électrique renouvelable dans un contexte de changements climatiques et de recherche de résilience face à ceux-ci, plutôt que de favoriser la construction d’un complexe très lourd à porter comme celui de la Romaine. Des projets de réseaux partiellement ou totalement autonomes permettraient de réduire considérablement les coûts d’approvisionnement en électricité, d’offrir une plus grande résilience dans les périodes de pointes ou de ruptures et contribueraient à tendre vers la transition énergétique du Québec.

Accélère le déploiement du Circuit électrique

La nouvelle Politique de mobilité durable 2030 du gouvernement du Québec prévoit d’accélérer le déploiement de bornes de recharge sur le territoire. L’accessibilité à cette infrastructure est ce qui empêche le plus les citoyens et les entreprises à rouler électrique. Un tel déploiement aura un effet structurant majeur pour le marché des automobiles électriques.

La possibilité de développer des expertises locales ou régionales

L’expertise de la région en termes d’habitation durable et tout autres secteurs connexes en transition énergétique est très développée. Le Projet éco-résidentiel Au pied du Mont-Ham tente de se rattacher à des centres de recherche ou de faire des partenariats avec des personnes-ressources qui ont développé de nouvelles façons de faire les choses de manière écologique. Une recherche dans plusieurs domaines (agriculture biologique, agriculture en serre, écomatériaux, technologies vertes, etc.) pourrait facilement se greffer aux diverses particularité du projet.

Renaud Bergeron, Promoteur du Projet éco-résidentiel Au pied du Mont-Ham

Qui sommes-nous?

Top